Xavier Niel est un entrepreneur aux idées démesurées et novatrices. C’est donc tout naturel qu’en mars 2013, il ait obtienu le titre d’homme le plus influent des médias de 2012, qui lui est décerné par GQ pour la troisième année consécutive.

Le dernier projet de l’homme le plus influent ? Créer une école gratuite pour développeurs !

1

Le métier de développeur est reconnu pour avoir une formation scolaire longue et coûteuse. Cependant un génie de l’informatique peut ne pas être un génie scolaire ou avoir les moyens de se payer une école à 8 000 € l’année; ceci Niel l’a entendu et il agit !
« Notre volonté est de supprimer la barrière financière et d’accepter à la fois tout le monde, avec ou sans diplôme, et de faire une école entièrement gratuite. »

422

Avant toute chose il est important de savoir que ce sera tout sauf une école, « car en France, l’école fonctionne comme une caserne » ajoute-t-il en provoc. Il a baptisé ce centre de formation « 42 », en référence au livre « le Guide du voyageur galactique », de Douglas Adams, une icône des geeks, dans lequel « 42 » est « la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et tout le reste ».

3

La sélection des candidats se fait d’ores et déjà sur le site www.42.fr
Suite à cette sélection, 4 000 candidats seront présélectionnés. Ces derniers passeront alors un mois dans la « piscine » pour des épreuves de sélection sur ordinateur, à l’issue desquelles 1 000 jeunes démarreront la formation à l’automne. Xavier Niel estime que ses élèves seront très créatifs, il attend par conséquent la création de 10 000 emplois par an !

 

5

Une grande partie des développeurs se réjouissent de l’arrivée de ce centre de formation, cependant Niel n’a pas réussi à séduire tout le monde…

Tout d’abord les écoles privées de ce secteur qui facturent 8 000 euros l’année de formation, risquent de voir ce nouveau concurrent comme un réel adversaire voir même ennemi face à sa gratuité !42b Les étudiants eux-mêmes sont perplexes. Voici le témoignage d’un apprenti développeur « Si l’école acquiert une légitimité, elle pourra fonctionner, et les étudiants pourront intégrer les SSII. Mais je crains que les premiers sortis ne paient les pots cassés. Il y aura des personnes qui y seront formés et qui n’auraient pas pu l’être ailleurs, ce qui est très bien ! L’école 42 ouvre ainsi la formation, mais je ne pense pas qu’elle bousculera les profils des développeurs ».

Du côté du milieu professionnel, les avis en ressortent plus positifs ! « Cet établissement est un produit d’avenir, affirme Patrick Valverde, directeur de TVT Innovation, qui accompagne les entreprises numériques dans la région toulonnaise. Aujourd’hui, les contenus de formation doivent être en lien direct avec le monde de l’entreprise, pour répondre aux besoins du secteur. Et puis, ce qui est intéressant dans la démarche de Xavier Niel, c’est qu’elle donne une chance à des jeunes qui n’ont pas forcément réussi dans un cursus classique. Pour moi, c’est porteur d’espoir. »

Le centre de formation 42 obtient une offre d’embauche ferme aux 1 000 premiers sortis de 42 de la part d’Ametix. Cette offre correspond à des postes de lead  développeurs, directeurs techniques et architectes Web. Un élément qui devrait rassurer l’apprenti développeur interviewé précédemment.

6

Nous rejoignons l’avis des professionnels en pensant que ce centre de formation pourrait être un élément déclencheur pour les formations de demain ! C’est pour cela que nous rentrons en contact avec le centre 42, afin de faire bénéficier de la maîtrise de nos experts en intervenant. En intervenant chez 42, nous trouverons surement des développeurs qui pourraient faire carrière chez JL Consulting…  Un élément avantageux pour ses élèves !

Et pour vous, le centre de formation 42 est un projet porteur d’espoir pour les développeurs ou au contraire un projet de plus qui ne risque pas d’aboutir ?

Marine Guichet – Chargée de communication

2488 vues

Laissez un commentaire

*