Deux décennies de recherche prouvent que nous avons tous des préjugés conscients ou inconscients, mais d’où viennent t’ils ?

Il faut savoir que le cerveau humain fait face à 11 millions de données en permanence, et qu’il peut en traiter seulement 40 à la fois. Toutes les possibilités sont alors écartées, le cerveau va donc sélectionner certaines informations pour analyser la situation.

Les préjugés inconscients sont définis comme étant l’utilisation de raccourcis de nos connaissances passées pour faire des suppositions. Notre cerveau classe alors automatiquement la situation comme confortable ou non, bonne ou mauvaise …

Certaines études ont démontré que 40% des individus ont des préjugés contre des sexes ou ethnies.

Ces préjugés peuvent affecter négativement ou injustement notre entourage. Si ceux-ci sont alors jugés comme « humain » il est important de s’en rendre compte et d’apprendre à nous connaître.

C’est le cas dans le cadre professionnel, notamment lors des recrutements, des sélections, des promotions. Une étude effectuée par le Vevel Playing Field Institut montre que plus de 2 millions de professionnels et dirigeants démissionnent uniquement en raison d’un manque d’équité.

Rassurez-vous ces préjugés peuvent être « contrôlés » avec un peu d’entrainement et des petites astuces comme mettre un post-it en bas de votre écran d’ordinateur pour piqure de rappel.

Après tout : notre meilleur outil, c’est nous-mêmes !

*photo @antenna

Voir plus


 

La protection de la vie privée sur internet est devenue un paramètre incontournable sur tous les sites internet, allant du simple site d’achat en ligne aux réseaux sociaux. 

Une nouvelle loi est entrée en vigueur le 25 mai 2018, elle est obligatoire pour toutes les entreprises qui proposent des produits ou services à des personnes de l’Union Européenne. 

Les premières sanctions sont tombées : la dernière en date, Google LLC a été condamné le 21 janvier à payer 50 millions d’euros pour non-respect du règlement européen RGPD. « Une mesure qui souligne l’intention de la CNIL de prendre très au sérieux le traitement des plaintes contre les compagnies technologiques »

Cette loi consiste à obliger les entreprises et les gouvernements à faire preuve de transparence concernant les données à caractères personnels. Elles correspondent à toute information relative à une personne physique identifiée ou qui peut être identifiée, directement ou indirectement par le biais d’un numéro d’identification ou à plusieurs informations qui lui sont propres. 

Cette notion de protection des données est ancrée dans la culture européenne depuis la fin de la deuxième guerre mondiale.

Les entreprises éligibles à cette loi ont plusieurs critères à respecter, comme une parfaite transparence sur la collecte des données auprès du consommateur. Elles ont également une obligation de sécuriser ses informations, comme les banques notamment qui possèdent des informations confidentielles. Pour finir les entreprises ont pour obligation de supprimer les données à la fin du contrat, par exemple lors de la clôture d’un prêt à la banque, celle-ci se verra obligée de supprimer les informations sur son ancien client. 

Devenues obligatoires, les RGPD ont donc toutes été mises à jour par chacune des entreprises utilisant des données à caractère personnel. 

 

*Photo by Cytonn Photography on Unsplash

Voir plus


De plus en plus présente dans notre vie actuelle, l’intelligence artificielle est devenue un vrai sujet de conversation. Quelles en sont les avancées, va-t-elle surpasser l’homme ?

Toutes ces questions trottent dans la tête de chacun.

L’intelligence artificielle consiste à  « faire penser des machines comme les humains ».

Il y a quelques années, deux robots appartenant au groupe Google ont affolés la toile. Les deux intelligences artificielles avaient créé leur propre langage, pouvant ainsi communiquer par le biais d’un nouvel algorithme indéchiffrable des êtres humains. Une polémique a ainsi éclatée; doit-on continuer à développer des intelligences capables de détourner le contrôle de l’homme. Certains experts comme Bill Gates ont alors répondu : « L’intelligence artificielle peut être : la meilleure ou la pire chose jamais arrivée à l’humanité » par très rassurant…

Les deux robots ont été désactivés, mais les recherches quant à elles n’ont pas cessées.

Alors que tout le monde vit quotidiennement avec des smartphones et des applications toutes plus intrusives les unes que les autres, l’intelligence artificielle ne va pas tarder à faire partie de la vie de chacun. Nombreux réclament des informations sur ces sujets sans avoir de retour du gouvernement ou des intuitions professionnelles du milieu.

La protection des données est également un sujet qui mérite que l’on se penche dessus.

C’est un sujet à suivre de près à l’avenir…

*Photo by Franck V on unsplash 
Voir plus